Nouveaux Sidesticks

Par JL A320 2 commentaires sur Nouveaux Sidesticks

Depuis la création du home cockpit, nous utilisions des joysticks Attack 3 de chez Logitech. Ils remplissaient correctement leur mission mais après 11 ans, une usure prononcée et notre volonté de nous rapprocher encore de la réalité nous ont poussés à les changer !

Les produits actuels sur le marché ne nous paraissaient pas adaptés à ce que nous recherchions, ils étaient soit peu ressemblants soit trop chers. Nous avons donc décidé de les assembler nous-mêmes.

Les bases

Elles sont issues du HOTAS Warthog. Elles sont d’une très grande précision grâce à l’utilisation d’un capteur magnétique tridimensionnel à effet Hall. Mécaniquement, elles inspirent confiance par les matériaux employés ainsi que par les techniques de montage et d’assemblage.

Tout semblait parfait, mais nous avons eu quelques désillusions lors du raccordement. Cette base ne fonctionnait pas sans le Grip Thrustmaster (modèle pour le F-16C ou F/A-18C) ! Techniquement, la base a en effet besoin de communiquer avec l’électronique présente dans le grip pour être reconnue par Windows comme un joystick. Ceci nous a amené à prendre une décision importante : remplacer l’électronique de contrôle de la base.

Autre souci : le capteur lui-même. Ce capteur est un MLX90333, il peut-être programmé selon 3 modes de fonctionnement :

  • Analogique
  • Numérique
  • Protocole série

Or sur la base Hotas, c’est ce dernier mode qui est utilisé. Pour modifier le mode de fonctionnement, il est nécessaire d’utiliser un matériel électronique spécifique et lourd à mettre en œuvre. De ce fait, nous avons pris une option alternative : remplacer également le capteur. Notre fournisseur de cartes électroniques, EFDE, s’est chargé de cette étape. Il a procédé au remplacement de ces capteurs par des modèles identiques mais programmés par défaut en analogique.

La carte contrôleur qui va recevoir les infos du capteur est une BU0836A de chez Léo Bodnar. Au niveau des caractéristiques, elle dispose de 8 entrées analogiques 12 bits et jusqu’à 32 entrées pour boutons, commutateurs, etc… Elle est automatiquement reconnue par Windows comme un joystick. Pour simplifier le câblage et l’insertion dans le cockpit, nous en installons 2 (une par sidestick).

Les Grips

Ils nous viennent de chez FSC en Italie. Ils sont arrivés dans des caisses en bois qui ont tout de suite donné un sentiment de qualité. A l’ouverture, on découvre une réplique quasi parfaite des grips d’un Airbus A320. Ils sont en aluminium moulé, seuls le bouton et la gâchette sont en matière plastique. Particularité : ils sont asymétriques, le bouton rouge est à droite pour le grip coté Captain et à gauche pour le coté F/O. D’après leurs dires, le grip est si fidèlement reproduit, notamment au niveau de la connectique, qu’il pourrait être monté sur un vrai A320 !

Nous avions commandé, par la même occasion, les soufflets, eux aussi, très bien emballés. La qualité de caoutchouc est irréprochable. Ils sont livrés avec leur embase pour être fixés sur les blocs Sidestick, ce qui leur procure une tenue et une position parfaite.

Assemblage des Sidesticks

Le montage des grips sur les bases a nécessité la fabrication d’un ensemble de pièces en aluminium. C’est le frère de Guillaume, Vincent qui s’en est chargé. Une première pièce cylindrique se visse sur le filetage de la base Warthog. Pour éviter qu’elle se desserre à l’usage, nous avons ajouter une vis pointeau sans tête. La seconde pièce, en forme de L, permet la fixation du grip par 4 boulons / écrous. La connectivité est assurée par 2 prises D-SUB 15 broches type VGA. Cette pièce vient s’emmancher sur la première. Elle est maintenue en position par coincement grâce au serrage d’une vis BTR.

Ci-dessous : le Sidestick coté F.O. assemblé.

Installation dans les blocs Sidesticks

Sur l’A320, les grips ne sont pas verticaux. Ils forment un angle de 84° (vers l’intérieur du cockpit) par rapport à l’horizontale. Pour reproduire cette inclinaison, nous avons fabriqué des supports grâce à l’imprimante 3D. Ici, le coté Captain.

Les Tillers

Notre ami « JP », pilote réel sur A320, les avait trouvés très durs à manipuler lors d’une de ses dernières visites. Comme ils allaient être démontés, c’était l’occasion de les réviser.

Effectivement, au démontage, de nombreux dépôts de matières sont visibles. Ce qui dénote une usure prématurée de la mécanique.

Pour y remédier :

  • Changement du ressort de rappel par un ressort avec un fil plus fin
  • Mise en place d’une rondelle au niveau de l’axe de rotation des doigts-butées (le doigt-butée du bas était, auparavant, en contact avec la platine)
  • Graissage de l’axe des doigts-butées

Montage

Nous avons récupéré les parties supérieures des blocs sticks pour y monter à la fois les bases et les Tillers.

Sur la photo ci-dessous, on retrouve à gauche le tiller et à droite la base Warthog surmontée par la carte contrôleur. Sur son connecteur nous avons branché :

  • le capteur magnétique de la base (2 entrées : X et Y) et le potentiomètre du Tiller (3° entrée : Z) sur les 3 premières entrées analogiques à gauche
  • les commandes pour la gâchette (PTT) et le bouton rouge (AP OFF) du Grip + le poussoir (Pedals Disc) du Tiller sur la partie droite

Enfin,  nous avons ajouté un petit boîtier équipé de 5 commandes pour effectuer quelques actions additionnelles dans le simulateur. Cela inclut le Push-back avec orientation à droite ou à gauche, ainsi que l’allumage et l’extinction de l’external power. Ceci accroît l’immersion puisque nous n’utilisons plus le clavier de l’ordinateur, ni les menus déroulants dans P3D pour ces actions. Le boîtier n’est pas visible sur cette image mais les différentes entrées sont elles aussi branchées sur cette carte électronique.

Le pré-montage est terminé. On peut remarquer que le Sidestick et le Tiller sont montés sur un ensemble de plaques type « sandwich ». Ce montage a 2 avantages :

  • Rattraper la hauteur de l’ensemble car les blocs sticks étaient 2 cm trop bas par rapport au MIP
  • Faciliter le montage de la poignée du Tiller

Il nous reste à tout démonter pour les finitions et la mise en peinture.

Après séchage, montage du support du soufflet du Grip.

Au final, nous avons deux ensembles très faciles à mettre en place, car monté à l’atelier, ils seront fixés sur les blocs Sidesticks par 6 vis. Électriquement, une prise USB par coté est connectée sur le PC serveur. Il reste à paramétrer les axes et les boutons dans la suite A320 FMGS.

Installation dans le cockpit

L’ensemble reprend parfaitement sa place dans le cockpit. Pour finaliser, une baguette est apposée pour cacher les sur-épaisseurs.

Premiers tests

Les sensations sont complètement différentes. La tenue en main est particulière, le pouce se positionne sur la partie haute et les autres doigts entourent le grip.

Les actions sur le grip sont plus fermes mais cela reste souple et sans à-coup. Le retour au neutre est très précis.

Grâce aux nouveaux sidesticks, le cockpit évolue encore. Il nous apparaît encore plus réaliste.

  • Partager :
2 commentaires
  • Jean-Phi
    Posté le 5 octobre 2020 à 20 h 24 min

    Très bel article, j’adore. Et je reste toujours aussi admiratif du travail du Captain Jean-Luc ; Soucis du réalisme, de la précision et de la finition, tout y est ! Un travail d’orfèvre, vraiment bravo ! Ça donne envie d’être aussi acharné et doué ^^

    Répondre
    • JL A320
      Posté le 7 octobre 2020 à 11 h 12 min

      Merci Jean-Phi pour ton message qui me touche beaucoup !
      Le chalenge pour les Sidestick était de taille ! Le fait de toucher à la base Hotas nous supprimait non seulement la garantie mais aussi le « non retour » à l’origine ! Mais avec conviction, persévérance et astuces, nous avons relevé le défi !

      Répondre

Laisser un commentaire